Female PE teachers in Ireland: An emancipating commitment?

Research papers
By Élise Awaïda Carton, Stéphanie Carpentier
Français

Enseignantes d’éducation physique en Irlande : un engagement émancipateur ?

En abordant l’engagement de femmes dans l’enseignement de l’éducation physique en Irlande, nous nous situons dans une perspective discutant les expériences féminines étrangères. Dans un pays catholique où l’Église présente une mainmise importante sur l’éducation, les valeurs propres à la cellule familiale établie autour de la figure de la mère participent de la construction d’une société particulière. Or les enseignantes d’éducation physique témoignent d’un engagement qui perturbe ces valeurs en mettant le corps en jeu. Dans une approche sociologique qualitative, nous tentons de comprendre les processus de justification de ces enseignantes à partir du concept d’engagement (Becker) et de repérer les modalités de leur engagement à travers une typologie (Weber). L’interprétation des données a pu faire émerger un déclencheur de l’engagement de ces femmes : leur vécu sportif. On peut typifier cet engagement sportif à partir d’un ensemble d’éléments et établir une typologie des enquêtées à partir de leur engagement sportif : l’héritière, la pratiquante professionnelle et l’élue. Devenir enseignante d’éducation physique pourrait s’apparenter à un acte engagé à la fois en faveur de la légitimation d’une discipline toujours en débat, de l’enseignement d’une culture corporelle pour tous les élèves et d’une posture spécifique qui permettrait de s’émanciper « par corps ».

  • femmes
  • engagement
  • éducation physique
  • Irlande
  • typologie
Go to the article on Cairn-int.info